Regard Prospectif : propositions, actions

OBSERVATIONS GENERALES

Si les violences domestiques, tout comme le viol, constituent des infractions d’après le Code pénal, l’impunité des auteurs de ces crimes reste la règle. On relève néanmoins que les avancées récentes dans la procédure judiciaire menée contre les auteurs du massacre du 28 septembre 2009 où plus de 150 personnes ont été tuées et 100 femmes violées lors de la répression par les forces de sécurité d’une manifestation pacifique de l’opposition, constituent un réel espoir dans le combat contre l’impunité en Guinée, notamment pour toutes les femmes victimes de violences sexuelles.

RECOMMANDATIONS

  • Adopter une meilleure politique de protection des droits des femmes du Code Civil révisé, du Code des personnes et de la famille, du Code de l’enfant et le projet de loi portant promotion et protection des droits des personnes handicapées qui sont déjà en cours d’étude ; 

  • Finaliser le projet de décret d’application de la loi sur la santé de la reproduction (est en cours d’élaboration) ;
  • Mettre en place des programmes d’enseignement en faveur des filles, des campagnes de sensibilisation sur les droits des femmes prévues déjà dans les activités de plusieurs organisations de la société civile.
Afficher en French FR English EN Portuguese PT