Indicateur 8 : Protection

Protection des droits fondamentaux des femmes et des filles

La constitution capverdienne prévoit l’égalité des hommes et des femmes, mais dans plusieurs autres lois plus spécifiques, la discrimination des femmes dans n’importe quelle situation est considérée comme un crime.  En ce qui concerne les situations de violence basée sur le genre, la loi contre la VBG a été approuvée en 2011 afin de protéger les femmes contre toutes les formes de violence.

Violence basée sur le genre

La loi VBG prévoit un mécanisme de prévention avec des activités que chaque entité publique ou société civile doit développer afin de prévenir la VBG. Ainsi des activités de sensibilisation à la VBG, ont été développées dans les écoles et les communautés, et un ensemble de supports de communication a été élaboré et utilisé à la télévision, à la radio et sur les réseaux sociaux pour prévenir la VBG. En ce qui concerne les réponses aux victimes des instruments d’assistance ont été développés et des policiers, des magistrats, des enseignants, des médecins et des infirmiers, des psychologues et des travailleurs sociaux ont été formés au niveau national afin d’améliorer et de standardiser l’assistance aux victimes.

Elle a également créé REDE SOL, un réseau d’assistance aux victimes qui implique les institutions publiques et la société civile afin d’apporter une réponse plus complète aux victimes..

Violences symboliques

La violence symbolique a été peu combattue et s’exerce souvent à travers la musique, les films ou les publicités

Personnes déplacées internes

Afficher en French FR English EN Portuguese PT