Indicateur 5 : Résolution 1325

Plan d’action national : conception

Le plan a déjà été conçu et partagé

Mise en œuvre

Le grand défi pour sa mise en œuvre est lié au manque de ressources financières et au peu d’intérêt de l’État pour l’implication dans sa mise en œuvre.

Mobilisation de ressources

Pour l’instant, les ressources sont mobilisées au niveau des institutions internationales qui opèrent au Cap-Vert et des institutions régionales.

Le grand défi réside dans la faible implication de l’État, qui ne fournit pas de ressources financières pour la mise en œuvre du plan.

Vulgarisation

Le plan n’a été partagé qu’avec les membres du groupe de travail au Cap-Vert et quelques organisations partenaires. Le défi consiste à mobiliser des ressources pour diffuser largement le plan ainsi que la résolution 1325 elle-même.

Engagement de l’Etat

Il n’y a pas eu d’implication de l’État ni au niveau discursif ni au niveau financier, c’est-à-dire que l’État n’a pas inclus dans le budget de l’État des fonds pour la mise en œuvre et la diffusion de la résolution 1325.

Défis et perspectives

Le grand défi réside dans l’engagement de l’Etat capverdien dans le processus de mise en œuvre du plan ainsi que dans la diffusion de la résolution 1325. Le groupe de travail 1325 du Cap-Vert a prévu pour 2022 de travailler dans la conception et la mise en œuvre du plan de plaidoyer auprès des différents acteurs afin de mobiliser des ressources pour la mise en œuvre du plan et de faire connaître la résolution 1325.

Afficher en French FR English EN Portuguese PT