Indicateur 11 : Femmes et Problématiques émergentes

Face à l’instabilité croissante et aux nouvelles menaces sécuritaires en Afrique de l’Ouest, tels que le terrorisme, les tensions liées aux processus électoraux etc., les femmes sont appelées à jouer un rôle important dans les recherches de solutions pour la prévention des conflits, la paix et la stabilité dans les États.  En Côte d’Ivoire, les femmes ne peuvent pas se soustraire aux initiatives prises pour faire front, face à ces nouvelles menaces protéiformes qui n’épargnent aucun pays.

Cela implique, avant tout, une réflexion sur les rôles et les responsabilités des femmes dans la gouvernance, mais aussi dans la prévention des conflits en Côte d’Ivoire, qui passe par l’identification du statut de la femme dans la société ivoirienne. En effet, le statut réservé aux femmes dans la gouvernance et la gestion de ces nouvelles menaces est révélateur du rôle et des responsabilités des femmes à ces niveaux. La sous-représentation des femmes dans les instances de direction politiques, et de décision au niveau national découlent de l’inertie dans l’application des lois, mais aussi des facteurs de résistances socioculturelles et psychologiques. Par ailleurs, le manque solidarité nationale, la faiblesse de la solidarité entre les femmes, le déficit d’informations que les femmes ont des inégalités, des injustices, et, qui entravent leur participation efficace, pleine et entière à la vie politique ainsi que des textes existants qui les protègent, révèlent l’impérieuse nécessité d’établir des conditions appropriées pour un éveil mais aussi, pour le renforcement de la conscience citoyenne plus égalitaire et plus efficace en Côte d’Ivoire.

Afficher en French FR English EN Portuguese PT